Les z'animo
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les z'animo

C'est un forum où on met des photo d'animaux et où on parle d'eux.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -49%
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
Voir le deal
12.27 €

 

 La roussette

Aller en bas 
AuteurMessage
P'tite chipie
Admin
P'tite chipie

Féminin
Nombre de messages : 445
Age : 28
Localisation : Aisne/France
Emploi : Collégienne
Loisirs : promener les chiens à la spa
Date d'inscription : 03/01/2007

La roussette Empty
MessageSujet: La roussette   La roussette Icon_minitimeJeu 8 Fév - 11:21

La roussette rousse
Pteropus anetianus

Classification
Embranchement: Vertébrés
Classe des mégachiroptères
Famille des Ptéropidés
Genre Pteropus
espèce anetianus




Comment la reconnaît - on ?Les Chiroptères sont apparus sur terre il y a 65 millions d'années. Il en existe à présent 800 espèces dans le monde, divisées en deux grands groupes : les Microchiroptères ou chauvesouris, petites et insectivores, possédant un sonar pour se diriger, et les Mégachiroptères ou roussettes, grandes et frugivores, dépourvues de sonar. Tout le corps de la roussette est couvert d'une fourrure fauve et noire. Les poils, de consistance plus ou moins laineuse, sont assez longs. Les membres antérieurs s'épanouissent en une main hypertrophiée, entre les doigts très fins de laquelle s'étend une mince membrane dépourvue de poils, le patagium, le tout formant une aile. L'envergure est de 110 cm. Les membres postérieurs, minces et inclus dans la membrane, se terminent par un pied griffu, en relation avec le mode d'accrochage, tête en bas. La roussette peut atteindre une taille de 40 cm pour un poids de 500 à 600 g environ


La roussette Rous1
le corps
(Photo M. Canel)


La roussette Rous2
le campement
(Photo M. Canel)



Où vit - elle ? La roussette rousse, endémique au territoire, est la plus commune des trois espèces de roussettes présentes en Nouvelle-Calédonie. Elles vivent en forêt ou en haut des vallées boisées,près des pics et des falaises, dans des lieux généralement difficiles d'accès aux hommes. Mammifères aux moeurs crépusculaire et nocturne, elles passent toute la journée dans leur campement ou nid. Elles choisissent généralement de très grands arbres qu'elles ne quittent que le soir pour aller à la recherche de leur nourriture. Les roussettes, dans leur campement, forment une communauté fermée, constituée de quelques centaines de mâles, de femelles et de jeunes. Elles vivent généralement en colonies séparées, mâles d'un côté, femelles de l'autre. Ce sont des animaux grégaires. Elles restent fidèles à leur campement, parfois pour plusieurs générations, mais si elles sont constamment dérangées, toute la troupe s'en va s'établir ailleurs. Ces perchoirs de jour sont d'autant plus vitaux qu'elles sont incapables de creuser un terrier comme les rats ou de construire un nid comme les oiseaux.




Quand peut-on l'observer? Dans leur campement, elles sont par centaines, perchées en grappes, la tête en bas, dans des arbres (banians, jamelonniers, bancouliers, cerisiers bleus). Ils sont partiellement ou totalement dénués de feuillage (c'est le résultat de leur colonisation), exposées aussi bien à la chaleur du soleil qu'à la fraîcheur de la nuit ou de la pluie. Parfois, en pleine journée, on peut trouver quelques roussettes dans les arbres de la forêt à l'époque de la floraison ou à celle de la fructification. Ce sont généralement des roussettes assez vieilles et grasses qui ne rentrent pas au campement (10 % environ). De jour, elles sont essentiellement arboricoles ;ce n'est en principe que le soir que, la roussette quitte son campement pour se nourrir et seulement à la fin de la nuit qu'elle rentre au campement dont elle s'est éloignée de plusieurs kilomètres (jusqu'à 50 km environ). De retour, elle effectue sa toilette et se querelle bruyamment des heures durant pour obtenir la meilleure place . Peu à peu la communauté s'apaise pour dormir.




Ses prédateurs Elle a peu de prédateurs; la nuit, elle est vulnérable pendant qu'elle se nourrit mais les rapaces qui pourraient l'atteindre dorment; la journée sa couleur la protège ainsi que la très forte odeur d'ammoniaque qui règne près des campements et qui éloigne les intrus. Des épidémies, favorisées par la vie en groupe, peuvent atteindre les roussettes: des centaines, dans un même nid, peuvent en mourir. L'Homme est cependant leur pire prédateur. C'est pourquoi on la trouve de moins en moins près des zones habitées, bien que sa gourmandise l'attire près des arbres fruitiers. En Nouvelle-Calédonie, la chasse aux roussettes est autorisée de 6h à18h du 1" avril au 30 juin (sans projecteur). Chaque chasseur a droit à 10 roussettes par journée de chasse. La chasse est interdite dans les campements des roussettes.



De quoi se nourrit - elle? La roussette se nourrit la nuit; elle est frugivore. Elle absorbe le jus des fruits (oranges, mandarines, papayes, goyaves de Chine et raffole des pommes d'acajou et des figues de banian. Elle aime également le nectar des fleurs de cocotier, d'érythrine, de niaouli et du cerisier bleu. Elle boit l'eau des flaques avec ses ailes qu'elle utilise comme des cuillères pour porter l'eau à sa bouche.


La roussette Rous3
la tête
(Photo M. Canel)



Comment se reproduit -elle? Les roussettes sont pourvues de glandes qui produisent une odeur sexuellement attractive. Pendant la saison des amours, ces substances odorantes recouvrent la fourrure, les membranes des ailes et même l'environnement immédiat, pour attirer et stimuler les partenaires sexuels. Ceux-ci copulent rarement en dehors du campement. Les femelles vont occuper un autre campement, situé à proximité de celui des mâles et elles y resteront tant que le petit ne sera pas élevé. Le mâle s'en désintéresse totalement. La femelle, arrivée à maturité dès la deuxième année, ne fait qu'un petit par an, de mi-octobre à mi-décembre, à l'époque de la floraison des érythrines sur la Grande Terre. La période de gestation est assez longue: 5 à 6 mois. La mère décide plus ou moins de la date de naissance, en retardant le début de la gestation. Ce phénomène existe chez les mammifères primitifs et semble être régulé par les conditions extérieures (quantité de nourriture en particulier). Le nouveau né est dépourvu de poils, de dents, et il est aveugle. Pendant les premières semaines, l'instinct de se tenir solidement accroché à la mère domine, surtout au cours des vols nocturnes de celle-ci à la recherche de nourriture. Au bout de trois mois environ, ses dents auront poussé, il n'aura plus besoin d'être porté et pourra voler seul. C'est à un an seulement qu'il acquiert sa taille normale et son autonomie. La longévité des roussettes est de 10 ans en moyenne mais peut atteindre jusqu'à 20 ans.




La roussette Rous4
en vol

_________________
P'tite chipie
L'admin
Revenir en haut Aller en bas
http://forumdesanimaux.keuf.net
 
La roussette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mona roussette
» L'histoire de Denise, Aidons la
» Keskékoz en photo au Cap Fréhel
» Caillot de sang ou boule chair
» Bon anniversaire Roussette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les z'animo :: les autres animaux :: Les chiroptères-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser